4268 partages 3270 visites

7 expressions françaises à utiliser dès maintenant

le 23 mars 2017
4268 3271

Je m’en tamponne le coquillard

Le sens : « Je m’en fous royalement. »

L’origine : C’est une variante de l’expression « je m’en bats l’œil », qui signifie la même chose. Le coquillard vient de la « coquille », le sexe masculin. Mais cette expression veut surtout dire que vous accordez tellement d’importance à ce qu’on vous dit… que vous considérez de vous torcher avec.

Mais tout ça ne vaut pas l’expression de notre ancien Président : « ça m’en touche une sans faire bouger l’autre… »

Pas piqué des vers (ou « des hannetons »)

Le sens : « Pas banal, incroyable. »

L’origine : Elle vient de la question rhétorique « Quelle mouche l’a piqué ? », qui est ensuite devenu « Quel ver l’a piqué ? ». Nous en arrivons donc vite à l’expression « Pas piqué des vers », même si je préfère « Pas piqué des hannetons ».

Mention spéciale pour la version suivante : « Pas piqué des gaufrettes. » 

Laisse pisser le mérinos !

Le sens : « Laisse tomber… »

L’origine : Qu’est-ce que le mérinos ? Eh bien c’est une race de mouton espagnol. L’expression originale était : « laisse pisser la bête ! », mais on peut voir qu’elle a été adaptée à ce sympathique animal.

À la mords-moi le nœud !

Le sens : « Une histoire à la mords-moi le nœud » : une histoire nulle, vraiment mauvaise, etc.

L’origine : C’est une référence à une gâterie d’ordre sexuel (le nœud étant le sexe masculin). Si elle se termine par une morsure, alors elle n’a pas « été effectuée dans les règles de l’art ». Classe, hein ?

Cependant, certains pensent que cette expression vient de l’expression « À la mords-moi le jonc », où le « jonc » est « l’or ». En effet, une petite morsure dans une pièce en plomb suffisait pour faire sauter le placage.

Ne te monte pas le bourrichon

Le sens : « Ne te fais pas d’illusions »

L’origine : « Bourrichon » vient du mot « bourriche », qui désigne un panier (une bourriche d’huîtres). Il était courant d’utiliser ce mot pour désigner « la tête ». « Se monter le bourrichon » veut ainsi dire « se monter la tête », et donc perdre de vue la réalité en pendant à des choses impossibles.

Il pète dans la soie !

Le sens : « Il vit dans le luxe. »

L’origine : Cette expression vient simplement du fait que vous avez assez d’argent pour vous permettre d’acheter des sous-vêtements en soie. Et donc que vous pouvez aisément péter dedans.

Partir comme un pet sur une toile cirée

Le sens : « Partir très vite, de façon précipitée »

L’origine : Une toile cirée, ça glisse. Un pet, ça file, et ça ne se retient pas forcément. Vous l’avez ?

Commentaires

Ça peut vous intéresser

Insultes gratuites et français massacré : zéro pointé pour ce mail Leboncoin
Fautes
1444 shares134825 views

Insultes gratuites et français massacré : zéro pointé pour ce mail Leboncoin

Bescherelle - Mar 22, 2017

Ça pique. Un peu de respect, bordel de merde ! Est-ce trop compliqué ? Merci à Nads S.

Texte incompréhensible et réponse ratée : c’est beau
Fautes
2938 shares158654 views

Texte incompréhensible et réponse ratée : c’est beau

Bescherelle - Mar 20, 2017

Avez-vous quelques heures pour déchiffrer ceci ? Belle réponse Merci à Emilie G.

Johnny Hallyday a un peu de mal avec les mots
Fautes
990 shares136448 views

Johnny Hallyday a un peu de mal avec les mots

Bescherelle - Mar 19, 2017

Allons, Johnny ! La correction :  Merci à vous tous pour vos messages qui me font chaud au cœur. Merci à Olivier F.

D'autres articles