La Belgique souhaite supprimer l’accord du participe passé


Publicité

La fédération de Wallonie-Bruxelles a la ferme intention de supprimer la règle de l’accord du participe passé quand il est accompagné d’un COD devant. Evidemment, on imagine que l’Académie Française ne va pas apprécier…

Selon eux, la suppression de cette règle faciliterait l’apprentissage de la langue française, surtout une règle qui a tant de mal à être apprise. Ils souhaitent ainsi rendre le participe passé invariable avec l’auxiliaire avoir, COD ou non. Ainsi, « les routes que j’ai traversées » deviendrait « les routes que j’ai traversé ». Douloureux à lire, non ? Ils militent depuis de nombreuses années et ont même dédié une pièce de théâtre à ce sujet. Deux professeurs belges ont d’ailleurs participé à un article dans Libération pour défendre cette idée.

La fédération a confirmé son intention de se débarrasser de cette règle lundi 3 septembre. Derrière cette petite révolution linguistique, deux professeurs belges, Arnaud Hoedt et Jérôme Piron, qui signent une tribune sur le sujet dans Libération dimanche 2 septembre. Depuis plusieurs années, ils militent pour ce changement – et ont même écrit une pièce de théâtre sur le sujet.

Selon la fédération de Wallonie-Bruxelles, cette règle est trop longue à transmettre aux élèves, et l’apprentissage de celle-ci prendrait au minimum 24 heures. A titre personnel, je trouve cela incroyable de se dire que ce sont 24h gâchées (ce sont leurs termes).

Attendons donc sagement la réponse de l’Académie Française (qui risque de ne pas être tout à fait d’accord).

Source : Ouest-France

Publicité
Publicité

What's Your Reaction?

Impossible ! Impossible !
6
Impossible !
Hilarant Hilarant
8
Hilarant
Fake ! Fake !
8
Fake !
Enervant Enervant
26
Enervant

La Belgique souhaite supprimer l’accord du participe passé

Se connecter

Captcha!
Don't have an account?
S'enregistrer

Retrouver son mot de passe

Back to
Se connecter

S'enregistrer

Captcha!
Back to
Se connecter
Choose A Format
image
Envoyer une image