9204 partages 2982 visites

On fait le point sur la fameuse « réforme orthographique » de 1990

le 26 mai 2017
9204 2983

Bonjour,

À moins d’avoir passé la journée d’hier dans un abri antiatomique, vous avez entendu parler d’une « réforme orthographique« . Oui, il y a bien une réforme orthographique ! Elle date de 1990.

Pourquoi est-ce que tout le monde en parle ? On fête ses 26 ans ?

Non. Depuis 2008, cette révision est la référence dans le cadre de l’enseignement scolaire : on doit se reposer sur ces règles.  La vraie « nouveauté » (qui a été annoncée un peu trop fort), c’est que les manuels scolaires, qui n’avaient pas adapté leurs ouvrages à cette réforme, seront mis à jour, de façon uniforme, pour la rentrée. 

Concrètement, elle contient quoi, cette réforme ?

Dans les grandes lignes : elle simplifie l’orthographe d’environ 2000 mots. Cette simplification concerne en effet des mots comme « ognon » ou « nénufar », qui sont désormais tolérés sous cette forme (depuis 1990, quand même, remarquez que votre correcteur orthographique ne les souligne pas du tout), mais aussi et surtout des mots comme « portemonnaie » qui peuvent s’écrire en un seul mot.

Pour résumer : des mots sont simplifiés en enlevant les accents circonflexes, les traits d’union, ou juste en offrant une nouvelle façon de l’écrire.




L’accent circonflexe va disparaître disparaitre ?

Non, désolé. Vous allez encore devoir l’utiliser. Comme je vous le disais plus haut, ce sont seulement certains mots qui sont concernés, essentiellement des verbes. Mais encore une fois, ce n’est qu’une façon tolérée et préférée, et pas un changement ou une nouvelle règle.

« C’est vraiment de la merde ! On ruine notre langue ! »

C’est un peu excessif. Même si je n’aime pas qu’on souille notre belle langue, il faut savoir s’adapter.

Rappelez-vous que le français qu’on utilise aujourd’hui n’a rien à voir avec le français que l’on utilisait il y a deux siècles. Il faut simplement arrêter de crier haut et fort qu’on rend « la langue française plus débile« . Concrètement, on adapte simplement la langue à son époque, et c’est normal. Ce n’est pas si bête pour « portemonnaie », non ?

Mais je vous comprends pour le mot « ognon ». Cependant, ça ne sert pas à grand chose de crier pour une réforme qui date de 1990.

CALMEZ-VOUS, BORDEL.

Commentaires

Ça peut vous intéresser

Apparemment, BFMTV a raté la classe de CP
Fautes
1 shares1304 views

Apparemment, BFMTV a raté la classe de CP

Bescherelle - Mai 25, 2017

Allez, on enlève l'infinitif et on met un participe passé, bordel ! Merci à Nat D.

L’UDI veut sauver la langue française… et fait une grosse faute dans son programme
Fautes
473 shares55679 views

L’UDI veut sauver la langue française… et fait une grosse faute dans son programme

Bescherelle - Mai 25, 2017

Il faudrait un très gros chèque, non ? Bordel, relisez-vous avant de donner des leçons ! Merci à Nicolas M.

On nous prend pour des cons
Fautes
5543 shares107204 views

On nous prend pour des cons

Bescherelle - Mai 25, 2017

Merci à Jehanne B.

D'autres articles

Choose A Format
Gif
GIF format
Aller à la barre d’outils