L’Education Nationale fait étudier des interviews de Kev Adams aux profs de français


Publicité

Lucie Martin, professeur de lettres qui tient un blog sur Telerama, nous explique avoir participé à un stage de formation sur la grammaire.

Au programme de ce stage, surprise : une interview de Kev Adams. Ceci n’est pas une blague.

Les mots de l’enseignante :

Nous étions affligés. Bien sûr que nous faisons travailler nos élèves sur les différents niveaux de langue, pour les habituer à les repérer, à les utiliser, à passer de l’un à l’autre… Mais est-ce vraiment notre rôle de leur donner à lire du Kev Adams ? Ne pouvons-nous pas faire ce même exercice avec un extrait de Zazie dans le métro ?

Il semble que non, nous ne devons plus essayer d’ouvrir nos élèves à la littérature, de leur présenter des œuvres qu’ils n’iront pas lire d’eux-mêmes. Non, à nous de nous abaisser au niveau des divertissements télévisés. J’ai hâte que nous arrêtions d’étudier le théâtre de ce casse-pieds de Molière, et qu’enfin nous puissions nous gausser en classe devant les facéties de Cyril Hanouna !

Les inspecteurs semblaient dépités selon elle, et avaient simplement l’air de répéter un discours avec lequel ils n’étaient pas d’accord.

Ça donne envie…

Source : Marianne.net

Publicité
Publicité

What's Your Reaction?

Impossible ! Impossible !
0
Impossible !
Hilarant Hilarant
0
Hilarant
Fake ! Fake !
0
Fake !
Enervant Enervant
0
Enervant

L’Education Nationale fait étudier des interviews de Kev Adams aux profs de français

Se connecter

Captcha!
Don't have an account?
S'enregistrer

Retrouver son mot de passe

Back to
Se connecter

S'enregistrer

Captcha!
Back to
Se connecter
Choose A Format
image
Envoyer une image